stage-entreprise

Avant-propos

Avoir un stage, c’est toute une aventure ! Entre découverte d’un nouveau monde professionnel, refus à répétition, entretiens multiples, la route est longue et parfois compliquée jusqu’à l’obtention d’un stage pour le BTS. Mais comme tout chemin tortueux, l’arrivée est souvent un soulagement et un plaisir. Cet article sera le premier d’un dossier sur les stages de BTS Métiers de l’Eau et fera parti d’un dossier afin d’aider les étudiants du BTS à décrocher enfin le stage espéré et attendu.

Il faut tout d’abord préciser que le stage comme le job de rêve n’existent pas. Il vous appartient de transformer votre stage selon vos aspirations et vos motivations. Le monde du travail est un environnement complexe et vaste et ne pas trouver d’intérêt ou de plaisir dans une tâche à un moment donné n’a pas de caractère définitif. Il y aura toujours au moins un moment qui vous plaira plus que d’autres et c’est sur ce moment que vous devez vous concentrer pour garder une motivation et une énergie positive pendant le déroulé du stage. N’oubliez pas que dans le petit monde professionnel de l’eau, donner une image d’une personne travailleuse et confiante peut vous ouvrir de nombreuses portes.

Assez d’introduction, passons à la première étape …

Trouver des offres de stages !

oieau

Site Internet de l’OIEau

À l’ère du numérique de nombreux sites Internet spécialisés sur l’eau existent. Une simple recherche avec les mots clés « emplois » et « eau » débouche sur des millions de résultats. Voici une liste non-exhaustive des principaux sites spécialisés :

  • Emploi-environnement.com : Ce site d’annonces d’emplois est vraiment complet et dans sa rubrique eau vous trouverez une multitude d’offres. Vous pouvez filtrer les résultats selon le thème que vous cherchez ;
  • Oieau.fr : Le site de l’Office International de l’Eau possède une rubrique « Emploi » où sont répertoriées de nombreuses offres. Vous pouvez sélectionner si vous cherchez un stage ou un emploi ;
  • Gesteau.fr : Le site communautaire Gesteau possède une partie « Offres d’emploi » qui regroupe de nombreuses offres. Un filtre est disponible pour chercher un stage ou un emploi ;
  • Emploipublic.fr : Parce qu’une grosse partie de l’eau a une gestion publique en France, pourquoi ne pas chercher sur le site répertoriant des offres dans les collectivités et les syndicats des eaux. Faites une recherche avancée par type de contrat (Stage – Apprentissage …) puis par Domaine/Métiers et laissez vous guider.

À cette liste, on peut ajouter l’ensemble des sites Internet des grands groupes leaders de l’eau en France et dans le monde tel que Véolia Eau, SUEZ ou encore SAUR. Ils disposent souvent d’une rubrique dédiée aux offres d’emplois.

Une fois une offre en vue, n’hésitez pas à contacter (de préférence par téléphone) l’entité qui propose l’offre pour vérifier qu’elle est toujours valide.

Autre solution pour trouver un stage : démarcher les entreprises !

Là encore sur Internet, vous trouverez de nombreux annuaires d’entreprises en ligne qui pourront être spécialisées dans l’eau (des laboratoires, des petites et moyennes entreprises …). Rien que sur les pages jaunes, on retrouve des milliers de références d’entreprises en France. L’idée n’est pas de passer un millier d’appel mais de se faire une petite sélection avec un annuaire personnel (fichier Excel ou autre) et d’appeler les entreprises dont le cœur de métier semble le plus proche de votre souhait de stage. N’hésitez par à regarder les différents salons sur l’eau et l’environnement (par exemple Pollutec) dans lesquels de nombreuses d’entreprises sont présentes. Généralement sur le site du salon, vous retrouverez un annuaire des sociétés avec leurs coordonnées.

Avant de les appeler, préparez sur une feuille votre argumentaire à présenter :

  • Qui êtes vous ? Pas uniquement votre nom et prénom, mais n’oubliez pas votre identité professionnelle : en recherche de stage/d’apprentissage !
  • Où avez vous trouver les coordonnées de l’entreprise ?
  • Pourquoi l’entreprise vous intéresse t’elle ?
  • Présentez brièvement (une phrase) le BTS Métiers de l’Eau ;
  • Demandez si ils sont susceptibles de prendre un stagiaire ou si vous pouvez déposer une candidature spontanée ;
  • Prenez les informations positives ou négatives que vous donnera votre interlocuteur ;
  • Remerciez votre interlocuteur pour son accueil et ses réponses.

Même si vous êtes très timide, au bout d’une dizaine d’appels vous serez parfaitement à l’aise avec vos interlocuteurs. Mais attention, à l’aise ne veut pas dire impoli, tachez de conserver un ton neutre et professionnel montrant votre sérieux à celui ou celle qui pourrait être votre futur(e) collègue de travail. Ne vous lassez pas et ne vous découragez pas, c’est parfois au bout d’une centaine d’appel que vous aurez une réponse positive.

Nous ne recommandons pas l’envoi de candidatures spontanées à l’aveugle, c’est souvent une perte de temps et un rendement très maigre. Un appel est toujours beaucoup plus convivial qu’un courrier ou un mail impersonnel qui se perdra dans un service administratif quelconque.

Envoyer sa candidature !

Curriculum Vitae

Bravo, vous avez trouvé une entreprise intéressée par votre profil. Un tiers du chemin est déjà parcouru ! Reste plus qu’à la séduire et à lui montrer que vous serez le/la meilleur(e) stagiaire pour cette société.

Forcément dans tout dossier de candidature, on trouve un Curriculum Vitae (ou CV pour faire plus court). Dans celui-ci n’hésitez pas à valoriser votre formation scolaire en détaillant les matières et unités d’enseignement suivies. Dans la mesure du possible, adaptez ce détail au poste de stage que vous visez. Une présentation structurée et aérée avec des paragraphes titrés sur une seule page donnera une facilité de lecture au recruteur et donc forcément une meilleure vue sur votre dossier. Inutile d’embellir la réalité ou encore pire de mentir car vous risquez de vous planter à l’entretien ! Des modèles de CV sont disponibles un peu partout sur Internet, n’hésitez pas à vous en inspirer. Mais là encore la sobriété et la neutralité démontrera votre sérieux.

En accompagnement du CV, on trouve la lettre de motivation (même pour une candidature spontanée). Celle-ci doit être adaptée à votre recruteur et donc à son attention, il est donc important de mentionner le nom et le poste de la personne à qui elle s’adresse (par exemple : « À l’attention de M. X, Directeur du Service Y »). Il est important d’introduire la lettre par un rappel du thème de stage proposé ou du contexte de votre envoi (vous êtes stagiaire de BTS Métiers de l’Eau à la recherche de …). Lorsque vous décrirez vos qualités personnelles, veillez à ce qu’elles soient compatibles avec l’entreprise à laquelle vous vous adressez et à son environnement professionnel. Concluez votre lettre par des remerciements de l’attention portée à votre candidature et surtout invitez votre lecteur à vous conviez à un entretien afin que vous puissiez lui exposer vos motivations.

Nous vous conseillons de faire relire votre CV et votre lettre de motivation par au moins trois personnes différentes (amis, familles, camarades, professeurs …). Soignez l’orthographe et la présentation car c’est la première chose qui saute aux yeux des recruteurs y compris dans le mail d’accompagnement de la candidature. Veillez à ce que l’ensemble des pièces jointes ne dépassent pas 10 Mo, car un grand nombre de boîte mail ne peuvent pas recevoir de messages plus lourds. Enfin, les documents joints doivent être dans un format non éditable comme PDF. De nombreux logiciels de textes permettent d’enregistrer les fichiers dans ce format sinon vous pouvez utiliser le logiciel PDF Creator.

L’entretien d’embauche !

Encore une étape de passée, votre candidature a fait mouche et vous vous retrouvez convoquer à un entretien qui sera, on l’espère, concluant.

Tout d’abord n’oubliez pas que cet entretien se déroulera avec quelqu’un que vous côtoierez peut-être quotidiennement. Il est donc important de faire retomber la pression en arrivant en avance, le ventre rempli (mais pas trop quand même), la vessie vidée et hydraté.

Première approche : la poignée de main. Une bonne poignée de main permet d’entrée de vous jaugez. Votre main doit être sèche (prévoir des mouchoirs pour éviter les mains moites), votre mouvement dynamique et ferme sans toutefois faire preuve d’exagération dans la force ou la durée de l’empoignement. Normalement c’est votre interlocuteur qui doit vous présenter sa main puisqu’il vous accueille. Le mouvement s’accompagne bien entendu d’une phrase polie de salutation et de remerciement pour l’accueil dans ces nouveaux locaux.

L’entretien est aussi et surtout une question d’attitude. Comme au théâtre, le corps fait passer beaucoup de message. Veillez à vous présenter avec une tenue vestimentaire adaptée à l’environnement. Même si il y a peu de technicien en costumes trois pièces, une tenue présentable reste nécessaire pour marquer la circonstance, et ce, des pieds à la tête. Ne soyez pas trop entreprenant et asseyez-vous uniquement lorsque vous y serez invité ou bien quand votre interlocuteur sera assis. Tenez vous droit adossé à votre chaise, maintenez vos pieds à plat afin d’éviter les tressaillements dus au stress. Vos mains doivent être en évidence et non cachées soit à plat sur la table soit sur vos genoux. Évitez d’avoir les bras croisés qui dans le langage corporel signifie une fermeture du dialogue.

Votre ton et le contenu de l’entretien doivent être préparés, c’est pourquoi nous vous recommandons de bien répéter avant le jour J. Ce peut être devant vos amis, devant votre famille, devant vos professeurs ou même encore devant vous même en vous filmant ou en vous enregistrant.

L’entretien débute par des présentations, au cours de votre présentation n’hésitez pas à évoquer des éléments que vous avez appris sur l’entreprise qui vous accueille. Pour cela, renseignez-vous préalablement sur le domaine d’activité, les clients, les localisations de la société. Pendant l’entretien, veillez à ne jamais couper la parole et à ne la prendre que lorsque vous y êtes invité. Vous devez parler dans un rythme clair et dynamique. Prenez le temps de respirer et de vous hydratez (demandez un verre d’eau si vous avez oublié votre bouteille) au cours de l’entretien.

À la fin de l’entretien, votre interlocuteur vous demandera probablement si vous avez des questions. Veillez à préparer une liste de question à poser à votre interlocuteur ce qui montrera votre attention et votre curiosité pour l’entreprise.

L’entretien s’est plus ou moins bien déroulé, mais cette étape n’est pas pour autant fini, viens l’attente. Si vous n’êtes pas recontacté au bout de deux semaines, rappeler l’entreprise par téléphone pour connaître l’avancement de votre dossier de candidature. Si vous n’êtes pas retenu, faites votre possible, sans trop insister, pour connaître la raison de cette décision auprès de la personne qui vous a fait passé l’entretien. Cette démarche vous permettra de noter vos pistes d’améliorations pour vos futurs entretiens.

La délivrance …

Un nouveau chapitre de votre vie professionnelle s’offre à vous dès que vous avez décroché votre stage : la prochaine étape … être stagiaire !